LabCitoyen est le programme de l’Institut français (siège, à Paris) dédié aux droits humains. Cette année, il a réuni 57 citoyens engagés et a traité du thème : « Droits des femmes : égalité et citoyenneté ». Pendant une semaine, ces jeunes ont eu l’occasion de se former à ces questions en suivant un programme de visites, conférences, débats et rencontres de haut niveau, en France (30 juin au 6 juillet).

Le troisième jour, les jeunes activistes se sont rendus au Palais de la Femme, afin de réfléchir, ensemble, aux luttes féministes. Ils ont eu l’opportunité de discuté avec des femmes qui ont pris refuge dans ce centre dédié aux femmes en situation de précarité.

À diverses occasions, ces citoyens engagés ont pu échanger sur leurs projets respectifs tout en développant leurs compétences en rencontrant des acteurs français et internationaux d’haut niveau, comme les représentants de l’organisation non gouvernementale ONE qui travaille à l’éradication de l’extrême pauvreté et des maladies évitables d’ici 2030.

Le dernier jour, le groupe s’est rendu à la Maison de la Femme, un centre qui accueille et accompagne les femmes vulnérables ou victimes de violence. Cette journée a été particulièrement importante pour Shalom Ugochi Igwe, la lauréate nigériane du programme LabCitoyen. En tant qu’infirmière, elle souhaitait en apprendre davantage sur le rôle que peut avoir le corps médical, dans le traitement des femmes victimes de violence. Elle a ainsi discuté longuement avec des infirmières et sages-femmes françaises, travaillant dans ce centre (encourager le patient, impliquer la police et l’avocat, etc).

Nous sommes très heureux que le Nigéria ait pu prendre part, cette année encore, à ce grand débat d’idées international.